Sri Lanka: Les bons plans

Après notre trip à Oman, nous sommes allés directement au Sri Lanka au départ de Mascate avec Oman Air. A Colombo, nous partons en taxi sur la route de Kalpitiya. En quatre heures (pour 50€ max !) nous arrivons dans ce paisible petit village de pêcheurs situé sur la péninsule de Puttalam. A voir tous les kitecamps et Guest houses autour du lagon, Kalpitiya est bien « the place to be » des riders au Sri Lanka !

LE VENT :

La saison des vents se divisent en deux :
Juin – Septembre : meilleure période. Quand nous y étions en août, le vent changeait beaucoup… de 15 à 35 noeuds selon les jours. L’alizé est Sud, Sud-Est.
Janvier – Mars : le vent vient du nord et est moins fort que l’été.

SE LOGER :

La plupart des kitecamps se concentrent autour de « Big Lagoon » ; un spot qui ne présente aucun intérêt pour ceux déjà autonomes. En plus, certains tarifs affichés sur le lagon sont bien trop exagérés en rapport au faible coût de la vie au Sri Lanka. Nous avons donc opté pour « West End Guesthouse » située au sein même du village de Kalpitiya. Sans notre hôte, Ranjith, nous n’aurions jamais pu autant profiter du Sri Lanka. Voici quelques bonnes raisons qui vous feront choisir WestEnd plutôt qu’un kitecamp :
– Vous logerez dans une maison tout confort à un prix imbattable (env. 15€/jour/personne avec climatisation et trois repas à domicile ou take away)
– Possibilité de louer un Tuktuk pour 9€/jour. Seul ou à deux, vous serez ainsi libre d’aller au spot quand vous le souhaitez avec votre matos.
– Ranjith est quelqu’un de confiance ! Grâce à lui nous avons pu découvrir le Sri Lanka en sac à dos en lui laissant le matos de kite et les valises.
– Vous voulez faire quelque chose ? Ranjith vous aidera ! Poisson frais pour barbecue, boat-trip, transfert en taxi… et tout ça au meilleur prix soyez en sûr.
– Pour notre dernière semaine, nous sommes allés camper sur Vella Island, LE spot du Sri Lanka ! Encore une fois, Ranjith a gardé l’oeil sur nos affaires et nous a même trouvé réchaud à gaz, bidons d’eau, stock de noix de coco etc.

P1240180Bref, si comme nous vous avez un petit budget et l’envie de bouger allez à @WestEndGuestHouse !

(Tarifs basés sur un mois de location et au taux de 1 euro pour 172 roupies, juillet 2017)

LES SPOTS:

La région de Kalpitiya

Il existe une multitude de spots dans la région de Kalipitya, certains accessibles qu’en bateau. Voici ceux que nous avons testé :

Big Lagoon:
Le spot le plus fréquenté et on se demande toujours pourquoi… Le vent y est très irrégulier et beaucoup de monde est à l’eau. A mon avis, allez sur ce spot seulement si vous voulez prendre un cours pour débuter.

Kappalady ou « Small Lagoon »:
A 25 minutes en tuktuk au sud de Kalpitiya vous trouverez un petit lagon. Ici, le vent est régulier mais il y a peu de place… Pas de problème pour se loger, quelques kitecamps dans le village et sur le spot sont disponibles.

Vella island:
Un spot incroyable, à ne pas manquer !
Ce banc de sable de 7km est une zone de flat et d’extra flat. Ici, comptez 3 à 5 noeuds de plus qu’à Kalpitiya.

Photo 23-08-2017 21 19 35Pour s’y rendre :
En boat-trip à la journée : en 40 min, dans une barque de pêcheur (attention ça remue sévère!), vous êtes à Vella. Si vous avez un petit budget, je vous conseille de contacter Shanaka (0710822231). Il organise des A/R à Vella régulièrement (env. 20€/pers pour un boatrip avec 5 personnes) et propose des overnights au meilleurs prix. N’hésitez pas, ça vaut le coup ! Sinon la plupart des kitecamps proposent le même type d’excursion mais c’est souvent beaucoup plus chère.

Camper à Vella :
Pourquoi ne pas camper une semaine sur le spot ? C’est selon moi la meilleure option pour profiter pleinement d’un séjour kite au Sri Lanka. Assurez vous de prendre les réserves en nourriture et en eau suffisantes, de quoi dormir confortablement (tente ou hamac) et c’est parti !

Encore une fois Ranjith a su nous aider ! Il a trouvé pour nous quelques petites choses essentielles : une machette, un réchaud, des couverts, des bidons pour les réserves en eau… Shanaka nous a déposé sur le spot et c’est gratuitement qu’on a pu loger dans sa cabane. Question sécu à Vella (offshore), le mieux est de prévenir les quelques pêcheurs vivant sur l’île avant de partir à l’eau. Nous avions négocié la sécu à 2500 roupies. Essayez de trouver un pêcheur qui parle anglais ça vous facilitera la tâche !

Petite liste de ce qui nous a été utile:

-Prévoir quelques roupies pour la sécu mais aussi pour acheter du poisson et du crabe aux pêcheurs

-De quoi cuisiner avec de bonnes réserves de nourriture… et oui sur une île déserte on a le temps de se faire de bonnes bouffes !

-Du charbon et une demie-bouteille de gazole pour allumer plus facilement votre BBQ

-Prévoyais large en réserve d’eau ! Et en Rhum (Tant qu’à faire à la Duty free)

-Matériel de base pour le camping (lampe frontale, un bon couteau, briquet…)

Voici un petit résumé de notre quotidien à Vella.

Small Vella:

C’est le nom que Shanaka donne à cet ilot. Ce spot a l’avantage d’être moins loin que Vella (20min de Kalipitiya en bateau) et d’être peu connu… donc moins fréquenté ! Super flat mais une zone est assez perturbée par des palmiers ce qui rend le spot finalement assez petit (10 personnes max!).

La région de Mannar

La région de Mannar, à 4 heures de route au nord de Kalpitiya, fait de plus en plus parler d’elle. Apparemment, ce serait comme Vella mais sur le continent…du flat, du flat et encore du flat ! La pratique du kite à Mannar étant encore peu développée, le logement sur place se fait rare et le seul surfcamp est pour l’instant très chères.

A FAIRE:

Autour de Kalipitiya vous ne trouverez pas grand chose à faire lorsqu’il n’y a pas de vent.
Si vous bougez un peu, le reste de l’île offre de nombreuses possibilités. En une semaine nous avons traversé le pays d’Ouest en Est jusqu’à Arugam Bay en passant par Kandy et les montagnes. Les paysages changent très vites et l’atmosphère aussi !

COUT:

Le Sri Lanka a l’avantage d’être bon marché !
En moyenne :
– Logement : entre 6 et 20€ la nuit pour deux.
– Manger dans un bouiboui : entre1 et 3€/personne
– Manger dans un resto : entre 5 et 15€/personne
– Louer un scooter : à partir de 6€/jour
– Louer un tuktuk : à partir de 9€/jour
– Voyager en bus : Le bus est extrêmement bon marché et le réseau bien développé. Comptez 2€/personne pour faire Kalpitiya-Kandy (environ 5 heures). Si vous cherchez quelque chose de confortable, optez pour les bus privés, légèrement plus chers, mais plus rapides et climatisés.
– Voyager en train : très bon marché mais ne soyez pas du tout pressé… !
– Covoiturage : il existe beaucoup de groupes Facebook très actifs sur ce sujet tel que « Taxi Share Sri Lanka » ou « Backpacker Taxi Share Sri Lanka ».

(1euro pour 172 roupies, taux en juillet 2017)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s