Lombok, IndonĂ©sie 🏄

C’est pendant ma formation IKO (Formation instructeur de kitesurf) en septembre 2015 que je rencontre Nico. Il a alors pour projet d’ouvrir la premiĂšre Ă©cole de kite de Lombok (petite Ăźle Ă  l’est de Bali) en partenariat avec l’hĂŽtel Ekas Break. Quelques mois plus tard, l’Ă©cole dĂ©sormais ouverte, je le rejoins pour tourner une vidĂ©o dans le but de promouvoir la pĂ©ninsule d’Ekas. Un spot que personne ne semble connaĂźtre
 Une fois arrivĂ©, je dĂ©couvre un autre monde, l’une des rĂ©gions les plus pauvre et reculĂ©e d’IndonĂ©sie. La population locale semble encore surprise de voir passer des touristes avec une planche de surf sous le bras !

Moi qui rĂȘvais d’un trip mĂȘlant surf et kite je suis servis ! VoilĂ  ce que je retiens d’un mois Ă  Ekas :

Les vagues :

Dans la magnifique baie d’Ekas, oĂč la population locale s’est spĂ©cialisĂ©e dans l’Ă©levage de langoustes, se cachent plusieurs belles vagues
 On y accĂšde en scooter, Ă  pied ou alors en en bateau aprĂšs avoir sympathisĂ© avec le pĂȘcheur du coin. Il y a 4 vagues, et selon la houle du jour on se dĂ©place sur l’une d’entre elles. L’endroit Ă©tant isolĂ©, les spots sont peu frĂ©quentĂ©s et il n’est pas rare de se retrouver seul sur le pic. En un mois je n’ai pas vu plus de 15 personnes sur la mĂȘme vague !

Le Beach Break :

Le seul beach break du coin est idéal pour les débutants. Il sert aussi de spot de repli lorsque que la houle est puissante. Si le beach break ne marche pas, on va souvent à la vague suivante. Elle fonctionne à droite comme à gauche.

P1100181.JPG

Inside Ekas :

C’est surement la vague la plus rĂ©putĂ©e. « Inside » marche quasiment tous les jours. C’est idĂ©al en gauche mais en droite Ă  marĂ©e basse c’est aussi bien. Elle se dĂ©roule sur une centaine de mĂštres et convient aux dĂ©butants lorsque la houle est petite. C’est idĂ©al pour se perfectionner !

Cette vague est peu frĂ©quentĂ©e, mĂȘme si de plus en plus d’Australiens commencent Ă  venir la dĂ©chirer. P1100163.JPG

Outside Ekas:

LĂ  on commence Ă  s’attaquer Ă  du lourd !  Toutefois cette vague reste facile Ă  surfer quand il y a une petite houle et que « Inside » ne marche pas. C’est une Gauche.

14889795_1241891639204619_4709020302754604201_o.jpg

Southern Reef :

Une droite petite et puissante. Quand la houle est petite, elle reste accessible sinon elle est rĂ©servĂ©e aux experts. Beaucoup de surfers la qualifient de « World Class », surtout pendant la saison Janvier/FĂ©vrier quand le vent s’inverse et vient creuser la vague.

13041493_1099637090096742_6643347336556344681_o

Vous l’aurez compris, Ă  Ekas, on trouve toujours la vague adaptĂ©e Ă  ses goĂ»ts et Ă  son niveau. De Mai Ă  AoĂ»t, l’idĂ©al est de surfer le matin car les vagues sont « glacis ». L’aprĂšs midi, le vent forcit c’est l’heure pour le kite !

Kitesurf :

Le spot de Kaliantan est majestueux et il se cache bien ! On y accĂšde en scooter ou en voiture par un Ă©troit chemin en terre sur lequel on croise des petits villages d’un autre temps, des troupeaux de vaches, des riziĂšres


Puis, en arrivant sur le spot, on distingue une immense barriĂšre de corail qui, Ă  marĂ©e basse, forme un grand lagon bleu turquoise. Des rochers sortent de l’eau, le relief est Ă©poustouflant… Au loin, on aperçoit le sommet du mont Rinjani.

1412281_604721182921671_1310751133_o.jpg

La plage de Kaliantan abrite plusieurs pĂȘcheurs et cultivateurs d’algues. Beaucoup d’enfants viennent regarder les kites dĂ©filer.

Caractéristiques du spot :

  • Le spot est de flat Ă  choppy durant 4 heures (marĂ©e basse)
  • Vagues et kickers sur la barriĂšre de corail (super downwind Ă  faire)
  • Meilleure pĂ©riode : Mai Ă  AoĂ»t (En Juillet et AoĂ»t, vous ĂȘtes sur d’avoir du vent qui forci).
  • La force varie entre 15 et 30 nƓuds !

13582080_10209857616219145_91141505499940124_o.jpg

Quoi faire ?

Pour vous déplacer le mieux est de louer un scooter.

  • Se balader pour dĂ©couvrir la pĂ©ninsule et le reste de l’üle. Vous trouverez des plages magnifiques et dĂ©sertes. Mieux vaut avoir un bon sens de l’orientation et une bonne carte car la signalisation est quasi inexistante… tout comme le code de la route alors prudence !
  • S’enfoncer dans la jungle et dĂ©couvrir les nombreuses cascades autours de Tetebatu
 paysage Ă  couper le souffle. Des jeunes vous proposeront surement d’ĂȘtre votre guide contre quelques roupies. N’hĂ©sitez pas Ă  les suivre car les cascades ne sont pas toujours facile Ă  trouver !
  • Faire une soirĂ©e Ă  Kuta Lombok, le lieu touristique de l’üle. Il y a beaucoup de boites/bars et restaurants, une grosse communautĂ© de jeunes et backpacker. Bonne ambiance assurĂ©e ! Vous trouverez sur place de quoi dormir pour vraiment pas cher donc ne reprenez pas la route !
  • Pour progresser rapidement et surement, suivez des cours de kitesurf en leçon privĂ©e, sĂ©cu avec jetski, chez Kaliantan Kitesurf.
  • Le marchĂ© au poisson

Capture d’écran 2017-02-08 à 16.20.00.png

Ce que je n’ai pas pu faire mais que vous ferez :

  • Ascension du mont Rinjani (3 726 mĂštres). C’est le deuxiĂšme volcan le plus Ă©levĂ© d’IndonĂ©sie. Il est mĂȘme possible de rider sur le lac formĂ© par le cratĂšre !  Comptez un trek de 3 Ă  5 jours.
  • Visiter les Ăźles Gili (Air, Trawalgan et Meno).
  • Rejoindre en downwind Sumbawa, l’üle voisine, depuis Kaliantan beach.

Mes bons plans:

Durant mon voyage, je logeais au resort « Ekas Breaks » tenu par quatre amis d’enfance français. C’est l’endroit idĂ©al pour les kitesurfers et surfers mais aussi apprĂ©ciĂ© des familles. Bungalows en toit de chaume, villas, piscine, restaurant… le tout dans un magnifique jardin tropical ! L’hĂŽtel assure la logistique pour les activitĂ©s surf, kitesurf, la location de scooters, les sorties, les downwind, le snorkeling


15110520_1256411294419320_2620772775850036595_o.jpg

Actuellement, il existe trÚs peu de logements sur la péninsule. On compte :

  • « Heaven on the planet » qui propose des tarifs Ă  mon avis bien trop Ă©levĂ©s pour l’IndonĂ©sie.
  • Pour les petits budgets, il existe des chambres d’hĂŽte dans le village de pĂȘcheurs d’Ekas. Elles ne possĂšdent pas d’adresse alors pas facile de rĂ©server. A dĂ©nicher sur place !

Conseils

Ekas se trouve dans une des rĂ©gions les plus reculĂ©e d’IndonĂ©sie alors il faut rester prudent car les vols sont frĂ©quents. Par exemple, ne laissez pas votre scooter sans surveillance, mĂȘme attaché  Et Ă©vitez le plus possible de prendre la route de nuit en scooter.

MĂȘme si la plupart des restaurants et bars vendent de l’alcool, celle-ci reste interdite. Donc Ă©vitez d’en boire en dehors de ces enceintes.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion / Changer )

Connexion Ă  %s